Thread Rating:
  • 0 Vote(s) - 0 Average
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le Berger Blanc more allegations
#1
Berger Blanc is in hot water once again 


https://www.facebook.com/refugeuntoitpourchats/posts/1218871081641683



Quote:Credit goes to Un toît pour chats  (english translation is below)

La vérité sur le Berger Blanc

Vous croyez que le Berger Blanc a à cœur le bien-être des animaux? Voici une autre histoire qui témoigne des horreurs qui se déroulent à cet endroit, cet endroit qui a pourtant été choisi par la ville de Laval pour être responsable des animaux sur son territoire.
Le 31 janvier dernier, un citoyen se rend au Berger Blanc de Laval afin de pouvoir y adopter un chat. Son chemin croise celui d’un chat qui est mis en adoption humanitaire. Après discussion avec la personne responsable sur place, le citoyen en question apprend que le chat est en adoption humanitaire puisque a une gingivite sévère et qu’ils ne peuvent pas le soigner, ou du moins lui donner la médication nécessaire, puisque n’en ont pas les ressources. Le citoyen décide donc de l’adopter afin de le sortir de cette fâcheuse position.
Alors que le citoyen s’apprêtait à conclure l’adoption, une femme arrive avec un chat dans une cage. C’est un chat errant qui provient de sa cour. À ce moment, l’employé demande à sa directrice ce qu’il doit faire avec l’animal en question. Elle lui répond de le mettre dans la salle X en vue de sa pré- euthanasie. Le citoyen qui s’apprêtait à adopter le chat malade intervient en questionnant la directrice sur les raisons justifiant la mort de l’animal. Elle lui a répondu que le chat était en fin de vie avec de la congestion. Pourtant, à ce moment, l’animal n’avait pas été vu par aucun vétérinaire. Considérant que le citoyen remettait en question les pratiques et l’éthique de l’organisme, la directrice a refusé qu’il adopte le chat puisque le lien de confiance était rompu.
Heureusement, une autre personne est allée chercher l’animal en question. Ce magnifique chat affectueux a vu le vétérinaire la journée même grâce à l’aide du Refuge un toit pour chats. Conclusions : le chat est fiévreux et sa condition dentaire nécessite des soins à venir ainsi qu’une médication immédiatement pour prévenir les infections, l'inflammation et le soulager de sa douleur.
L’histoire de ce bel amour n’est malheureusement pas unique. Ni celle de ce pauvre chat errant qui n’a eu aucune chance entre leurs mains. Est-ce que le fait d’être errant justifie la mort d’un être vivant? Comment se fait-il que la ville de Laval étant la troisième plus grosse ville du Quebec, ne bénéficie pas du programme CSRM (TNR) alors que cette méthode a fait ses preuves et que l’on sait que la stérilisation est la seule façon éthique de s’adresser au problème de surpopulation féline? Comment se fait-il qu’un organisme subventionné par le gouvernement n’arrive pas à fournir une médication aux animaux dans le besoin alors que des refuges qui ne reçoivent aucune subvention y arrivent?
Ne gardez pas le silence lorsque vous êtes confrontés à de telles injustices. N’oubliez pas que les animaux ne peuvent se défendre eux-mêmes Nous sommes et devons être leur voix.

======================================================

The truth about Berger Blanc


Do you think the Berger Blanc has a heart with animal well-being? Here is another story that shows the horrors that take place at this place, this place that was chosen by the city of Laval to be responsible for animals in its territory.

On January 31th, a citizen goes to the Berger Blanc de Laval to be able to adopt a cat there. His path crosses that of a cat who is being put into a humanitarian adoption. After discussion with the responsible person on the spot, the citizen in question learns that the cat is in a humanitarian adoption since he has severe gingivitis and can't treat him, or at least give him the necessary medication, since they do not have any resources. So the citizen decides to adopt it in order to get him out of this unfortunate position.

As the citizen was about to conclude the adoption, a woman arrives with a cat in a cage. This is a stray cat from his yard. At this point, the employee asks his director what to do with the animal in question. She answers him to put him in room X for pre-euthanasia. The citizen who was about to adopt the sick cat intervened by asking the director about the reasons for the death of the animal. She told him the cat was at the end of life with congestion. Yet at that time the animal had not been seen by any veterinarian. Given that the citizen called into question the practices and ethics of the organization, the director refused to adopt the cat since the bond of trust was broken.

Thankfully, another person went to get the animal in question. This beautiful loving cat saw the veterinarian the same day thanks to the help of the shelter a cat roof. Conclusion: The cat is fever and his dental condition requires future care as well as medication immediately to prevent infections, inflammation and relief from his pain.

The story of this beautiful love is sadly not unique. Not that of this poor stray cat who had no chance in their hands. Does being a stray justifies the death of a living being? How is it that the city of Laval being the third largest city in Quebec, does not benefit from the CSRM program (TNR) when this method has proven itself and it is known that sterilization is the only ethical way of address the problem of cat overpopulation? How come a government-funded agency fails to provide medication to animals in need when homes that do not receive any subsidies do it?

Do not remain silent when faced with such injustice. Don't forget animals can't defend themselves We are and must be their voice.

==================
Everything happens for a reason.
You shall reap what you sow.
KARMA 
Reply
Thanks given by:





Users browsing this thread: 1 Guest(s)